Relaxation profonde pour les enfants

 

La relaxation profonde est une chance merveilleuse de permettre à notre corps de se reposer. Quand notre corps est à l’aise et détendu, notre esprit peut aussi être calme et en paix. La pratique de la relaxation profonde est très importante pour guérir note corps et notre esprit. S’il vous plait, prenez le temps de faire cette pratique très souvent. Vous pouvez pratiquer la relaxation à n’importe quel moment de la journée, même juste cinq ou dix minutes quand vous vous réveillez le matin ou en allant vous coucher le soir, ou pendant une pause au milieu d’une journée bien remplie. Le plus important, c’est que cela vous fasse plaisir.

S’il vous plait allongez-vous confortablement sur votre dos. Fermez les yeux, laissez vos bras se poser doucement le long du corps et laissez vos jambes se détendre avec vos pieds s’ouvrant vers les côtés.

Savez-vous que vous êtes un miracle ? Tout votre corps est un miracle, de vos cheveux sur le sommet de votre tête jusqu’ à vos petits orteils.

  • On commence par inspirer et expirer. En inspirant on sent que notre ventre se soulève. En expirant on sent que notre ventre s’abaisse à nouveau. Notre respiration entre et sort comme des vagues sur l’océan, très détendu, très paisible. Pendant plusieurs respirations, soyez juste attentifs à votre ventre qui se soulève puis s’abaisse.
  • En inspirant et expirant, soyez attentif à tout votre corps allongé. Sentez les parties de votre corps qui touchent le sol: vos chevilles, derrière vos jambes, les fesses, le dos, derrière les bras et les mains et derrière la tête. A chaque expiration, détendez-vous de plus en plus profondément dans le sol en laissant tout aller, en lâchant les soucis, la peur, ou les pensées et les projets du futur.
  • En inspirant, je sens mes deux mains. En expirant je détends complètement tous les muscles de mes deux mains. En inspirant, je vois que j’ai de la chance d’avoir deux bonnes mains; et en expirant, je souris à mes deux mains. Mes deux mains sont si précieuses ! Grâce à mes mains je peux jouer dans le sable, construire un château de sable. Avec mes mains je peux faire de la peinture, dessiner, je peux écrire. Je peux construire et réparer des choses, caresser les animaux, je peux faire du vélo. Je peux grimper dans un arbre et jeter des boules de neige. Je peux donner la main à mon ami, faire mes lacets. Je peux aider à faire des gâteaux, brosser mes cheveux et faire encore beaucoup, beaucoup d’autres choses.

En inspirant, j’étire mes mains. En expirant, je les détends. Mes mains sont deux bonnes amies, toujours prêtes à m’aider.

  • En inspirant, je sens mes deux bras. En expirant, je laisse mes bras se détendre complètement. En inspirant, je suis heureux d’avoir deux bras forts. En expirant je relâche tous les muscles des bras, je sens de la joie et de l’aise dans toutes les petites cellules de mes bras. Avec mes bras je peux faire un câlin à Maman, Papa, Papi ou Mamie. Je peux les serrer très fort! Mes bras me permettent de jouer sur la balançoire, d’aller nager ou de lancer un ballon. Ils m’aident à faire la roue, à sortir les ordures et à porter un petit chat. Maintenant j’ai une occasion de dire merci à mes bras, ils font tant de choses pour moi!

En inspirant, j’étire mes deux bras. En expirant, je laisse mes bras se reposer, complètement relâchés. Je souris à ces deux amis.

  • En inspirant, je sens mes épaules. En expirant je laisse mes épaules se reposer et lâcher tout leur poids sur le sol. En inspirant j’envoie mon amour à mes épaules et en expirant je souris à mes épaules. Je les remercie pour leur force. A chaque expiration je sens mes épaules de plus en plus détendues.
  • En inspirant je sens mes deux pieds. En expirant je souris à mes pieds. Je remue mes dix orteils. C’est vraiment chouette d’avoir deux pieds! Avec mes deux pieds, je peux marcher et courir, faire du sport, danser et faire du vélo. Mes pieds adorent sentir le sable chaud quand je marche sur la plage. Quand il pleut, mes pieds adorent sauter PLOUF! dans les flaques. Au parc ou au terrain de jeux, mes pieds aiment courir et sauter. Et quand je suis fatigué mes pieds adorent se reposer. Merci, mes pieds!

En inspirant, j’étire mes pieds et mes orteils. En expirant, je détends mes pieds. J’ai de la chance d’avoir mes pieds !

  • En inspirant, je sens ma jambe droite et ma jambe gauche. En expirant je me réjouis de mes deux jambes. Mes deux jambes on grandi tous les jours depuis que j’étais un tout petit bébé. Elles continuent de grandir et de changer encore en ce moment. Mes jambes m’aident à me tenir debout bien droit, tous les jours un peu plus grand. Grâce à elles je peux m’asseoir avec les jambes croisées ou faire le grand écart. Je peux jouer au football et marcher sur des échasses. En montant et en descendant les escaliers, en allant à l’école et en rentrant, j’ai déjà parcouru tant de kilomètres avec mes jambes! Je suis très heureux d’avoir des jambes.

En inspirant j’étire mes jambes. En expirant je laisse mes jambes se détendre. Mes jambes sont un miracle et elles sont toujours là pour moi.

  • En inspirant je sens mes deux yeux. En expirant je souris à mes yeux. En inspirant je laisse tous les petits muscles autour de mes yeux se détendre. En expirant j’envoie mon amour et mon soin à mes deux yeux. Mes deux yeux sont un cadeau. Avec mes yeux je peux voir, je peux voir! Je peux te voir et je peux me voir. Je peux voir les oiseaux qui volent dans le beau ciel bleu, je peux voir la lune dorée tout la haut, si haut. Je peux lire, écrire et regarder la télévision; je peux regarder les fourmis qui travaillent. Quand je suis triste, je peux pleurer et laisser couler les larmes. Tout ce que j’ai à l’intérieur, mes yeux peuvent l’exprimer.

En inspirant je ferme mes yeux à poing. En expirant je relâche et je les laisse se détendre. Merci à mes yeux de me permettre de voir, il y a tant de beauté à voir autour de moi.

  • En inspirant je sens que mes poumons deviennent plus gros. En expirant je sens qu’ils se contractent. En inspirant je suis très heureux d’avoir deux bons poumons. En expirant je leur souris avec gentillesse. Mes poumons sont tellement incroyables. Ils m’aident à inspirer et expirer, jour et nuit, même quand je dors. Ils apportent de l’oxygène dans mon corps et me donnent le pouvoir de parler, chanter, crier, murmurer, rire et marmonner. Quand je suis né, la première chose que j’ai faite a été de prendre une profonde inspiration, et depuis, mes poumons ont toujours été là pour moi, chaque minute de chaque jour.

J’inspire l’air frais dans mes poumons et en expirant je les laisse se relâcher et se reposer. Merci mes poumons de me faire respirer.

  • En inspirant je sais que mon cœur bat du côté gauche de ma poitrine. En expirant je me réjouis de mon cœur et je le laisse se reposer. Avec mon inspiration j’envoie mon amour à mon cœur. Avec mon expiration je souris à mon cœur. Mon cœur me tient en vie et il est toujours là pour moi, chaque minute de chaque jour. Il ne s’arrête jamais. Mon cœur a battu depuis que j’étais un petit fœtus de quatre semaines dans le ventre de ma maman. C’est un organe merveilleux qui me permet de faire tout ce que je fais pendant toute la journée. En inspirant je sais que mon cœur m’aime aussi. En expirant je promets de vivre d’une manière qui aidera mon cœur à être fort et en bonne santé.

Avec chaque expiration, je sens mon cœur qui se détend de plus en plus et je sens chaque cellule de mon cœur qui sourit d’aise et de bonheur.

  • En inspirant, je sens mon estomac. En expirant je laisse mon estomac se détendre. En inspirant je me réjouis de mon estomac et en expirant je lui souris. Je sais que mon estomac travaille dur pour moi. Tous les jours il digère la nourriture que je lui donne et il me donne de l’énergie et de la force. Maintenant, je le laisse se reposer complètement.

Quand j’inspire, je sens mon estomac heureux et léger. Quand j’expire je dis merci à mon estomac qui est toujours là pour moi.

  • Maintenant je porte mon attention à une partie de mon corps qui est peut être malade ou qui a de la douleur. Je prends le temps pour être conscient de cette partie du corps et lui envoyer mon amour. En inspirant, je laisse cette partie se reposer et en expirant je lui souris avec douceur. Je sais qu’il y a d’autres parties de mon corps qui sont encore très fortes et en bonne santé. Je demande à ces autres parties d’envoyer leur force et leur énergie à la partie un peu faible ou malade. Je sens le soutien, l’énergie et l’amour des parties de mon corps en bonne santé qui arrive dans la partie plus faible et la guérissent.

Quand j’inspire, je sais que mon corps est un miracle parce qu’il peut se guérir lorsqu’il tombe malade. Quand j’expire, je lâche toute peur ou souci que j’ai peut-être gardé dans mon corps. En inspirant et en expirant, je souris avec amour et confiance vers la partie de mon corps qui ne va pas très bien.

  • Quand j’inspire, je sens tout mon corps allongé. Quand j’expire, je suis heureux de sentir mon corps allongé, très détendu et calme. Je souris à tout mon corps en inspirant et j’envoie de l’amour et de la compassion à tout mon corps en expirant. Je sens que toutes les cellules de mon corps sont joyeuses et sourient avec moi. J’ai de la gratitude pour toutes les cellules dans mon corps tout entier. Je sens encore mon ventre qui se soulève et s’abaisse doucement.

Si vous voulez, vous pouvez maintenant chanter des chansons douces ou des berceuses, ou jouer de la musique douce pendant quelques minutes.

Maintenant, la pratique de la relaxation totale est finie. Vous pouvez bouger les mains et les pieds et vous étirer doucement. Puis, roulez sur un côté du corps. Quand vous êtes prêts vous pouvez ouvrir les yeux. Prenez votre temps pour vous lever tranquillement. Vous pouvez profiter de l’énergie calme de pleine conscience que vous avez maintenant et la garder pour le reste de la journée.

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.5 India License.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: